Time for a beer at The White Lion in Covent Garden

London 003

The difficult choice when you’re drawing a pub is to decide between having a drink first and draw  after or on the contrary go for a beer once the drawing is completed. I must say the rainy weather helped me answer this tricky question. I took a quick snapshot and ordered a pint of bitter in the warmth of the Pub. I decided i would postpone the drawing once back at home.

Le choix le plus difficile lorsque vous dessinez un pub est de décider si l’on boit avant de dessiner ou au contraire de n’aller prendre une bière que lorsque le dessin est terminé. Je dois dire que le mauvais temps pluvieux m’a aidé à répondre à cette question délicate. J’ai pris une photo rapide pour aller commander au chaud une pinte de “bitter”. J’ai finalement reporté le dessin au soir à la maison.

Advertisements

I should say London is in black and reds

London 001In a former post, i said i liked the idea that a town could be synthesized into a very limited set of tones, in which case London would surely be in black and red. Actually i should have said in black and reds. Last week i enjoyed a bright and sunny spring weather in London and was struck by the variety of colors of the facades in the street. Bricks colors range from red vermilion to burnt sienna or even charcoal brown: a festival for a watercolourist !

J’aurais du dire que Londres est une ville en noir et rougeS

Dans un de mes précédents posts, j’ai dit comme j’aimais l’idée qu’une ville pouvait se résumer à une palette très restreinte de couleurs, auquel cas, Londres serait sûrement en noir et rouge. En fait, j’aurais du dire en noir et rouges. La semaine dernière, à Londres, j’ai goûté un temps printanier ensoleillé qui faisait resplendir les façades et j’ai été frappé par la variété de leurs couleurs. Le rouge brique s’étage du rouge vermillon à la terre de Sienne brûlée à l’Ocre jaune parfois ou encore un brun un peu charbonneux: un vrai festival pour un aquarelliste!